Brice Oligui prête serment comme « président de la transition »

Cinq jours après avoir renversé Ali Bongo Ondimba, Brice Oligui Nguema prête serment ce lundi de la transition au Gabon. Le général deviendra ainsi le quatrième président de l’histoire de ce pays d’Afrique centrale, après Léon Mba, Omar Bongo Ondimba et son fils Ali Bongo.

0
128

Une nouvelle ère de l’histoire politique du Gabon débute ce 4 septembre. Et elle sonne le glas de plus d’un demi-siècle du règne ‘’ sans partage ‘’ de la famille Bongo. Une famille chassée du ‘’trône’’ par un fils ‘’adoptif’’ : Brice Oligui Nguema, ancien aide de camp d’Omar Bongo puis commandant de la garde d’Ali Bongo.

Mercredi à l’aube, moins d’une heure après la proclamation des résultats de la présidentielle du 26 août, et la réélection annoncée à près de 65% de d’Ali Bongo, il a pris la tête d’un mouvement des militaires ont proclamé « la fin du régime », l’accusant d’avoir truqué le scrutin.

Depuis ce coup d’Etat ou plutôt une révolution de palais, il s’affiche chaque jour entouré des généraux et colonels commandant les corps de l’armée, de la gendarmerie et de la police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici