Boribana à Attécoubé : Le Déguerpissement et la Métamorphose d’un Quartier au Bord de la Lagune Ébrié

0
174

Situé en bordure de la majestueuse Lagune Ébrié à Abidjan, Boribana à Attécoubé a longtemps été le foyer d’une communauté vibrante, mais souvent négligée. Cependant, récemment, ce quartier a été le théâtre d’une transformation radicale avec le déguerpissement de sa population et la démolition de ses baraques, marquant ainsi la fin d’une ère pour de nombreux résidents.

Un Passé Vibrant :

Boribana a été pendant des années le lieu de résidence pour de nombreuses familles à faible revenu, ainsi qu’un centre d’activités économiques informelles. Ses rues étroites étaient remplies de vie, avec des marchés animés, des artisans locaux et une culture communautaire dynamique. Malgré les défis auxquels ses habitants étaient confrontés, Boribana était un endroit où l’esprit de solidarité et de résilience était palpable.

Le Déguerpissement :

Cependant, avec le temps, les autorités ont pris la décision de déguerpir Boribana, invoquant des raisons telles que la sécurité, l’assainissement et le développement urbain. Cette décision a été accueillie avec consternation et anxiété par les résidents, beaucoup d’entre eux se retrouvant soudainement confrontés à la perte de leur foyer et de leurs moyens de subsistance.

Les Décombres des Baraques :

Le déguerpissement de Boribana a entraîné la démolition des baraques qui constituaient le tissu même du quartier. Ce qui était autrefois des maisons modestes, des commerces de fortune et des lieux de vie, est maintenant réduit à des décombres et des débris. Pour de nombreux résidents, c’est la fin d’une ère et le début d’une période d’incertitude quant à leur avenir.

Vers une Nouvelle Ère :

Malgré les défis et les perturbations provoqués par le déguerpissement, il y a aussi de l’espoir pour Boribana. Les autorités locales ont promis un développement urbain qui profitera à l’ensemble de la communauté, avec des logements dignes, des infrastructures modernes et des opportunités économiques renouvelées. Cependant, pour de nombreux anciens résidents, l’avenir reste incertain, car ils luttent pour reconstruire leur vie dans de nouveaux quartiers et s’adapter à un changement aussi radical.

Le déguerpissement de Boribana à Attécoubé marque la fin d’un chapitre important de l’histoire urbaine de la région. Alors que le quartier se transforme sous nos yeux, il est crucial de se rappeler les histoires et les expériences de ceux qui y ont vécu. En même temps, nous devons regarder vers l’avenir avec optimisme, en travaillant ensemble pour créer des communautés plus résilientes, inclusives et prospères pour tous les citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici