le PA A expose ses potentialités au Salon International du Coton (SICOT) à Koudougou au Burkina Faso

0
41

Mardi 20 février 2024

La concurrence interportuaire sur la côte ouest-africaine, offre aujourd’hui aux pays enclavés, notamment le Burkina Faso 🇧🇫 , une grande flexibilité en termes de desserte maritime. Le port d’Abidjan face à ce défi, a entamé depuis une décennie, une profonde transformation sous-tendue par une modernisation de ses infrastructures portuaires.

Doté d’une nouvelle plateforme moderne et compétitive avec un second terminal à conteneurs qui porte désormais la capacité à 2 500 000 de TEU, mais également d’un nouveau terminal céréalier capable d’accueillir des navires de plus de 50 000 tonnes de marchandises, le port d’Abidjan est désormais prêt à soutenir les économies, nationale et sous régionale.

Ainsi, à l’invitation du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat du Burkina Faso, le Port Autonome d’Abidjan (PAA) a participé, du 26 au 27 janvier 2024, à la 3ème édition du Salon International du Coton (SICOT). Ce Salon s’est tenu dans la ville de Koudougou au Burkina Faso, sous le Haut Patronage duPrésident de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORÉ.

Placé sous le thème : « Transformation locale du coton : quels modèles d’industrialisation pour l’Afrique dans le cadre de la zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAF) », le SICOT a été l’occasion pour la délégation du port d’Abidjan de présenter la nouvelle offre de services du PAA pour l’économie burkinabè, mais particulièrement pour le secteur stratégique du coton.

Pour rappel, le SICOT est plateforme incontournable d’échanges et de réflexion qui réunit en moyenne 40 000 acteurs et professionnels de toute la chaîne de valeur, autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton-textile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici