BANGOLO : Un instituteur bénévole ligoté et tu*é par les jeunes de son village, sous l’ordre du chef de village.

0
101

Un jeune natif du village Zeo Zibiao a été recruté en tant qu’enseignant bénévole dès le début de l’année scolaire à l’école primaire du village Douandrou (à 1 km de Zeo).

Après le premier trimestre, le jeune homme a rencontré un sérieux problème qui l’a conduit à emprunter 100 000 francs FCFA dans la caisse du COGES, avec la condition de rembourser dans un délai court.

Cependant, le délai est arrivé à échéance, et le prêt n’a toujours pas été remboursé. Le COGES a donc décidé de recouvrer la somme de manière intensive, étant donné que l’argent prêté appartient à une organisation.

Craignant les réactions potentielles, l’instituteur se cachait pour éviter d’être vu. Cet acte a incité les membres du COGES à le convoquer devant les chefs des villages de Douandrou et de Zeo. Après une période d’absence, il a été repéré lors de funérailles à Zeo (son village).

À ce moment, il a été capturé comme un voleur, ligoté et conduit chez le chef du village de Zeo. Après une intervention, le chef du village a ordonné à la sécurité villageoise de corriger le présumé voleur et de le ligoter. C’est alors, sous les coups et attaché, que l’instituteur a perdu la vie.

Texte Crédit : J’Aime ma Côte d’Ivoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici