Niger: départ des premiers militaires français, les Etats-Unis coupent leur aide

0
107

Les premiers soldats français quittaient mardi le Niger dans un convoi terrestre sous escorte locale, possiblement vers le Tchad, au moment où les Etats-Unis ont annoncé la suppression de leur aide à ce pays dirigé depuis fin juillet par un régime militaire.

Le retrait des Français avait rapidement été exigé par les généraux nigériens après leur arrivée au pouvoir et le président français Emmanuel Macron avait annoncé leur départ fin septembre.
Environ 1.400 soldats et aviateurs français étaient jusqu’ici déployés dans le pays pour lutter contre les jihadistes aux côtés des Nigériens, dont environ 1.000 à Niamey et 400 sur deux bases avancées dans l’ouest, à Ouallam et Tabarey-Barey, au coeur de la zone dite des « trois frontières » avec le Mali et le Burkina Faso.

Un convoi de soldats en provenance de Tabarey-Barey est arrivé à Niamey mardi midi, avec des poids lourds transportant du matériel et des blindés, a constaté un journaliste de l’AFP.

La destination finale des convois français n’a pas été officiellement communiquée, mais selon des sources proches du dossier, ils devraient ensuite prendre la direction de la capitale tchadienne N’Djamena, à 1.600km, où se trouve le commandement des Forces françaises au Sahel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici