Le Réseau des Dynamiques Institutrices de Côte d’Ivoire dénonce fermement l’assassinat tragique d’une institutrice et de son fils à Man

0
259

Le Réseau des Dynamiques Institutrices de Côte d’Ivoire (RDICI) exprime son indignation et sa condamnation sans équivoque face à l’assassinat choquant d’une institutrice et de son fils à Man, en Côte d’Ivoire. Cette tragédie a suscité une profonde consternation au sein de la communauté éducative et a mobilisé le RDICI pour prendre des mesures concrètes. Dans un geste de solidarité et de protestation, le réseau annonce une marche éclatée qui se déroulera sur toute l’étendue du territoire.

L’assassinat brutal de l’institutrice et de son fils a secoué la ville de Man et a révélé l’ampleur de la violence qui peut toucher même les membres dévoués de la communauté éducative. Le RDICI considère cet acte odieux comme une atteinte intolérable à la sécurité et à la stabilité de la société ivoirienne. Face à cette tragédie, le réseau est déterminé à faire entendre sa voix et à lutter contre l’impunité.

La condamnation du RDICI : Dans un communiqué officiel, le RDICI condamne avec véhémence cet acte criminel et appelle les autorités compétentes à diligenter une enquête approfondie pour traduire les coupables en justice. Le réseau souligne l’importance de garantir la sécurité des enseignants et de leurs familles, soulignant que la violence contre ceux qui consacrent leur vie à l’éducation est inacceptable.

Annonce d’une marche éclatée : Le RDICI ne se contente pas de condamner verbalement l’assassinat, mais annonce également une marche éclatée qui aura lieu sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Cette mobilisation pacifique vise à sensibiliser la population sur les défis auxquels sont confrontés les enseignants et à exiger des mesures concrètes pour assurer leur sécurité. Le réseau appelle les enseignants, les élèves, les parents et la société civile à se joindre à cette manifestation pour exprimer leur solidarité et demander justice.

Appel à la solidarité nationale : Le RDICI lance un appel à la solidarité nationale pour soutenir la famille de l’institutrice et de son fils dans cette épreuve insoutenable. Le réseau encourage également les institutions éducatives, les organisations de la société civile et les autorités locales à unir leurs forces pour mettre fin à la violence et à l’insécurité qui menacent la vie des enseignants et de leurs proches.

L’assassinat de l’institutrice et de son fils à Man a déclenché une réaction ferme du Réseau des Dynamiques Institutrices de Côte d’Ivoire. Le réseau condamne le crime avec véhémence, annonce une marche éclatée nationale et appelle à la solidarité pour mettre fin à la violence contre les enseignants. Il est temps que la société ivoirienne se lève contre de tels actes et travaille ensemble pour assurer la sécurité de ceux qui consacrent leur vie à l’éducation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici