Le candidat Albert Ondo Ossa déclare avoir gagné au Gabon

Le principale opposant au pouvoir appelle le chef de l'Etat à reconnaître sa défaite et « organiser la passation du pouvoir ».

0
317

Quelque 850.000 Gabonais étaient appelés aux urnes pour les élections présidentielle, législatives et municipales, samedi 26 août 2023. Ils attendent que le Centre Gabonnais de Elections, donne des indications sur l’état d’avancement du dépouillement et sur la date et l’heure prévues pour la proclamation des résultats officiels. La grande partie de l’opposition sous l’appellation d’Alternance 2023, s’est rangé derrière Albert Ondo Ossa, principal opposant au pouvoir. Ce groupe demande au chef de l’Etat de reconnaître sa défaite et « organiser la passation du pouvoir ». Les élections se sont déroulées en l’absence d’observateurs internationaux, africains comme européens et les médias étrangers se sont vu refuser leurs accréditations pour couvrir le scrutin. Le gouvernement gabonais a par ailleurs, coupé tout accès internet dès la fin de la journée de vote et instauré un couvre-feu en invoquant des risques de violences. Ali Bongo Ondimba, qui brigue un troisième mandat face à une dizaine de candidats, dont son principal opposant Albert Ondo Ossa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici