Au Niger, tentative de coup d’État contre Mohamed Bazoum

0
171

Ce mercredi 26 juillet, dans la matinée, des militaires ont bloqué les accès à la présidence nigérienne. Le chef de l’État est en discussion avec les mutins.
Tôt dans la matinée de ce mercredi 26 juillet, les abords de la présidence nigérienne étaient bloqués par des éléments de la garde présidentielle. Si certaines sources évoquent un « mouvement d’humeur », d’autres n’hésitent pas à parler de « tentative de coup d’État » contre Mohamed Bazoum.

Cette situation préoccupante a contraint le chef de l’État nigérien à négocier avec les mutins – dont le nombre demeure encore inconnu – dans sa résidence, à Niamey. Selon un de ses proches, Mohamed Bazoum, qui est accompagné de son aide de camp et de plusieurs membres de sa sécurité rapprochée, est « sain et sauf ».

La garde présidentielle est dirigée par le général Abdourahmane Tchiani, déjà en place sous le régime de Mahamadou Issoufou, et que Mohamed Bazoum a conservé à son poste en arrivant au pouvoir, en 2021. Selon de bonnes sources, le chef de l’État envisageait, ces derniers jours, de le démettre de ses fonctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici