Le Chef d’Etat-Major Général des Armées installe le Général CHERIF Ousmane

0
47

Le Général de Brigade CHERIF Ousmane est devenu, ce 05 janvier 2024, le 10e Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre au cours d’une cérémonie tenue sur le site d’Akouédo. Il a été installé dans ces fonctions par le Chef d’Etat-Major Général des Armées, après sa nomination le 28 décembre 2023. Le nouveau commandant de la composante terrestre des Forces Armées de Côte d’Ivoire voit ainsi récompenser, le long apprentissage auprès de son prédécesseur, appelé à d’autres fonctions. Sa mission : Perpétuer les valeurs d’engagement, de professionnalisme et de discipline qui caractérisent l’Armée de Terre ivoirienne.

Devant les 14 corps et unités constituant l’Armée de Terre et devant son drapeau, le Général CHERIF Ousmane a pris l’engagement de maintenir la trajectoire amorcée par ses prédécesseurs et de la renforcer afin qu’elle soit conforme à la réponse qui doit être celle de cette composante face aux défis contemporains. Il a dit reposer son action sur l’entrainement et la préparation des hommes au combat, mission permanente du temps de paix dans les Armées. L’émotion était palpable dans les mots de reconnaissance envers Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense et le Chef d’Etat-Major Général des Armées à qui il a fait la promesse de donner forme et vie à l’ambition de reconquête de la fierté chez ses hommes, en Côte d’Ivoire et en dehors des frontières.

Pour le Général de Corps d’Armée Lassina DOUMBIA, l’action du nouveau Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre ne peut être que couronnée de succès, au regard de la personnalité militaire à qui il succède dans la fonction et dont il a été l’adjoint pendant les cinq dernières années. Il a salué le Général de Division DEM Aly pour toute l’énergie consacrée à rendre l’Armée de Terre meilleure, dont les faits d’armes sont désormais l’identité remarquable, en Côte d’Ivoire et à l’international. Il n’a pas manqué de féliciter les hommes, acteurs principaux de cette transformation qualitative, qui recentre le soldat ivoirien sur son cœur de métier. Le Chef d’Etat-Major a dit toute sa confiance au Général CHERIF qu’il s’est dit heureux de compter au nombre de ses proches collaborateurs, avant de lui indiquer le sens de la reconquête de la fierté, socle de la vision « FACI 2025 » : Une Armée fière et dont le peuple est fier. Il lui demandera de capitaliser la longue expérience qui le précède pour façonner la composante principale des Forces Armées de Côte d’Ivoire. Pour le reste, le cérémonial militaire a été parfaitement exécuté : la remise du Drapeau par le sortant au Chef d’Etat-Major qui à son tour l’a confié à l’entrant, lui demandant d’en assurer la garde, le temps de son commandement. Un impressionnant défilé de troupes et d’engins a ponctué cette cérémonie de passation de commandement suivie d’une remise de matériels de transmission aux différentes entités de la chaîne opérationnelle. Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici