La Police Criminelle Démantèle un Réseau de Trafiquants d’Armes à Feu de Petit Calibre

La lutte contre le grand banditisme vient de connaître un nouveau succès à Abidjan.

0
126

La Police Criminelle a réussi à démanteler un réseau de trafiquants d’armes à feu de petit calibre. Cette opération, menée suite à une information anonyme, a abouti à l’arrestation de plusieurs individus impliqués dans ce commerce illégal.

Le principal suspect, nommé K.J.A, a été appréhendé le 26 septembre 2023. Il avait été contacté par son ami A.M, désireux d’acquérir une arme à feu. K.J.A a alors fait le lien avec un certain O.B, surnommé « Bômôchi », un résident du quartier Abobo N’Dotrè, qui prétendait détenir des armes. L’arrestation de « Bômôchi » a rapidement suivi, et il a admis avoir été contacté pour la vente d’armes.

La chaîne de complicité s’est poursuivie lorsque « Bômôchi » a sollicité un certain T.Z, un militaire démobilisé détenteur d’armes à feu. T.Z, intéressé par la transaction, s’est rendu sur le lieu de rendez-vous avec une arme à feu en sa possession. C’est à ce moment-là que les policiers de la police criminelle sont intervenues pour l’appréhender.

Au cours des enquêtes ultérieures, T.Z a révélé qu’il avait été contacté par « Bômôchi » pour vendre l’arme à feu à des tiers. Après de multiples négociations, il avait accepté 300 000 FCFA de la part d’un certain A.M en échange de l’arme.

L’affaire a pris un tournant inattendu lorsque K.J.A a contacté T.Z pour signaler que l’arme vendue à A.M était défectueuse. K.J.A a récupéré l’arme pour la confier à un certain C.O, un fabricant et réparateur d’armes à feu bien connu. Cette nouvelle révélation a conduit à l’interpellation de C.O.

Les perquisitions menées à l’atelier de C.O et au domicile de T.Z ont permis de saisir un impressionnant arsenal comprenant 5 pistolets automatiques dont les références avaient été effacées, 6 pistolets artisanaux, 2 longs fusils artisanaux, 508 munitions de P.A, 12 munitions de calibre 12, et 1 chargeur de AK garni de 30 munitions.

Tous les suspects ont été déférés au parquet pour répondre de leurs actes et seront confrontés à la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici