Double Hausse du Coût de l’Électricité en 5 Mois : Un Regard Critique du Député Assalé Tiémoko Antoine

0
744

Le paysage énergétique de la Côte d’Ivoire subit actuellement une onde de choc avec deux augmentations consécutives du coût de l’électricité en seulement 5 mois. Dans ce contexte, le député de la nation, Assalé Tiémoko Antoine, soulève des questions cruciales sur la responsabilité de l’État, les impacts sur l’inflation, et les conséquences pour les consommateurs et les acteurs économiques.

1/ L’État de Côte d’Ivoire a-t-il pris une décision responsable ?

La première interrogation du député concerne la responsabilité de l’État dans ces deux augmentations successives du coût de l’électricité. Une décision qui soulève des préoccupations quant à son impact sur les citoyens et les entreprises, surtout dans un contexte économique déjà éprouvant.

2/ Quel impact de cette décision sur l’inflation, au niveau des industriels et des commerces dans l’informel ?

Assalé Tiémoko Antoine se penche ensuite sur les conséquences économiques plus larges. Comment cette hausse de tarifs affectera-t-elle l’inflation ? Quel sera l’impact sur les secteurs industriels et les commerces informels, déjà fragilisés par les défis économiques récents ?

3/ Quelles conséquences incontrôlables pour le consommateur en bout de chaîne ?

Le député met en lumière les possibles répercussions sur le consommateur final. Les citoyens se retrouveront-ils confrontés à des charges financières supplémentaires, et quelles seront les conséquences de ces hausses sur leur pouvoir d’achat ?

4/ Pourquoi frapper les Ivoiriens essoufflés au portefeuille tout en augmentant politiquement le train de vie de l’État ?

Une question essentielle se pose sur la logique de ces augmentations en période de difficultés économiques. Assalé Tiémoko Antoine interroge la cohérence de frapper les citoyens au portefeuille tout en observant des augmentations politiques du train de vie de l’État.

5/ Quelle transparence sur la redevance enlèvement des ordures, électrification rurale ?

Le député soulève également des préoccupations concernant la transparence entourant des éléments tels que la redevance enlèvement des ordures et l’électrification rurale. Comment ces fonds sont-ils gérés, et existe-t-il une reddition de comptes adéquate ?

Le député Assalé Tiémoko Antoine invite le public à se joindre à son direct sur Facebook ce jeudi 28 décembre à 20h45, offrant une plateforme pour discuter de ces questions cruciales. La diffusion en direct servira à sensibiliser et à informer la population sur les enjeux liés à ces augmentations du coût de l’électricité en Côte d’Ivoire. Faites passer l’information pour encourager la participation et le dialogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici