Célébration à Niamey après le départ de l’ambassadeur français

0
126

Un millier de personnes se sont rassemblées près de la base militaire française de Niamey pour célébrer le départ de l’ambassadeur de France au Niger, demandé par les militaires au pouvoir, et pour demander à la France de retirer ses soldats du pays.

Le régime militaire issu d’un coup d’Etat au Niger envisage de « futures relations avec la France », a déclaré samedi soir son chef, le général Abdourahamane Tiani, à la télévision nationale.

« Le peuple nigérien va désormais dicter la forme des futures relations avec la France », a-t-il déclaré dans deux interviews en langues locales, une en djerma, l’autre en haoussa.

Ces propos ont été tenus une semaine après l’annonce par le président français Emmanuel Macron du départ de l’ambassadeur à Niamey, Sylvain Itté, rentré à Paris mercredi, et de celui « d’ici la fin de l’année » des quelque 1 500 militaires que compte la France au Niger, dans le cadre de la lutte antijihadiste.

Le régime militaire avait ordonné l’expulsion du diplomate et répété vouloir le retrait des troupes françaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici