Que les Ouédraogo, les Samparé, les Diabaté, les Diabagaté, les Yéo, les Dembélé, Diamoutène, les Niakaté, les Niaré, les Dramé, les Tangara, Signaté ou Siniaté, les Diop, les Diouf, les Sanogo, les Yatera, les Yatara, les Ouattara, les Kantao, les Compaoré…qui sont tous des à l’origine Traoré??

Quoi que vérifié, je ne détiens aucune explication du comment et du pourquoi. La seule certitude à ma disposition concerne le patronyme Diabagté ou Diabaté.Le grand anthropologue feu Djibril Tamsir Niane l’explique assez bien dans son livre « Soundiata ou l’épopée Mandingue ».Brièvement résumé, c’est l´histoire de deux frères Traoré qui ont pris sur eux de tuer le buffle qui terrorisait le village de Do.

Ce buffle en question n’était autre que la tante de Sogolon Kedjou (tchèdjougou ou la laide) la maman de Soundiata Keita qui, du fait des pouvoir qu’elle avait se transformait en cet animal pour semer la peur, la crainte et l’angoisse dans le village qu’elle avait dû quitter chassée par son frère qui en était le chef.Une fois dans le périmètre du buffle qui avait déjà senti la présence de ces deux chasseurs, il (le buffle) laissa tonner un bruit qui fit trembler la terre.

L’aîné des frères Traoré chercha son salut sur la cime d’un arbre tandis que le plus jeune resta pour affronter la charge du buffle qu’il tua….Quand il descendit de l´arbre, l’aîné s’adressa à son cadet en des termes très laudateurs, très flatteurs à la manière d´un griot (atalaku). Quand le jeune frère tua la buffle le grand frère se lança dans une envolée lyrique pour chanter les louanges de son jeune frère qui, impressionné à son tour par le talent oratoire de son ainé, lâcha: « N’koro ni kun kera Djeli ye I djè Baga tèyen » . Littéralement traduit, ça donne: « Grand frère, si tu étais un griot, il n´y aurait personne pour te refuser quoi que ce soit ».Au fil du temps, « Djè baga teyen » est devenu Diabagaté et aussi Diabaté.

La lignée du plus jeune est restée noble tandis que celle du plus âgé est venue s´ajouter à la caste des griots par la force des choses.À bientôt pour l’histoire de Tiramakhan Traore (parfois transcrit Tiramakan Traoré ou Tiramaghan, ou encore Tirimakhan Trawally) est un général de l’empire du Mali du xiiie siècle qui sert sous le règne de Soundiata Keïta.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici