“Monsieur le Président, je ne sais pas à qui vous voulez plaire en fait.Ils ne vont jamais vous aimer. Malgré tous les travaux que vous réalisez, malgré l’effort consenti, ils disent qu’ils s’en foutent.Vous faîtes rentrer des gens. Vous voulez qu’on dise que la Côte d’Ivoire est un exemple, mais ces exilés ne vont jamais vous aimer.(…..). Monsieur le Président, à un moment donné, il faut sortir de la complaisance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici