Toujours à ABIDJAN , des AHOUSSA bastonnés sévèrement à Abobo suite à la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

Peut être une image de une personne ou plus et plein air
La fameuse vidéo

Non, il ne s’agit pas de vidéo d’exactions au Niger, mais au Nigeria, selon les premières vérificationsSelon les premiers éléments à partir de la vidéo montrant des exactions sur des individus, il s’agit d’images en provenance du Nigeria et non du Niger. La date précise et le lieu exacts sont difficiles à identifier pour l’instant. Mais, sur la pancarte qui apparaît souvent à gauche de l’image, on peut lire : “Slow Down Check Point Ahead. Operation Safe Heaven” Traduction : “Ralentir, devant un poste de contrôle. Operation Safe Heaven”Cette inscription en Anglais, nous situe déjà dans un espace anglophone. Il ne peut donc pas s’agir du Niger, pays francophone. Aussi, d’après des recherches sur Google avec les mots-clés “Operation Safe Heaven”, on retrouve des informations ramenant au nom d’une opération de maintien de la paix dans l’État du Plateau au Nigeria. “Operation Safe Heaven” est en effet une force multitâche créée en 2010, chargée de la sécurité des personnes et des biens dans le Plateau de Jos, Bauchi et certaines parties du sud de Kaduna. A ce stade, l’on peut dire qu’il ne s’agit pas d’une vidéo au Niger, mais plutôt au Nigeria.Autre détail, l’uniforme du soldat en train de battre les individus ligotés, reste un indicateur. Après des recherches avec le mot-clé “Nigeria Army Uniform”, on retrouve des images et articles sur des sites web du Nigéria avec comme illustration des photos de soldats nigérians ayant une tenue similaire à celle du soldat qui punit les individus, à première vue, capturés. Certaines recherches en cours et détails devraient permettre de mieux cerner le lieu précis, la date, les auteurs et les circonstances.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici