MAMADOU TOURÉ (porte-parole adjoint du gouvernement ) : “La démocratie c’est aussi l’État de droit, le respect de la loi et des règles. Le code électoral prévoit que toute personne condamnée définitivement ne peut figurer sur la liste électorale. Je m’étonne que Guillaume Soro et Laurent Gbagbo rechignent à s’y conformer.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici