Soro, à l’occasion de ton anniversaire, je te souhaite une seule chose : le fait d’être habité par la raison du pouvoir et non pas par la passion du pouvoir.Pour l’heure, ton arrimage sans Ouattara est un leurre. Jamais, on ne peut gérer une rébellion sans traîner de casseroles. On le sait. On pourra toujours trouver des expansions(grammaticales et/ou sémantiques) pour comprendre, expliquer et légitimer la rébellion, mais on ne pourra jamais te blanchir aux yeux de l’histoire. Tu navigues à vue et tu as trop d’amis hystériques. Ouattara pourrait ne pas avoir raison, mais ce n’est pas ta posture actuelle qui lui donnera tort. Tu as encore un certain avenir, je n’ai pas dit un avenir certain, ne le gâche pas par des sempiternelles histoires politico-judiciaires. Si Ouattara te lâche actuellement, toute la horde de chiens qui te guette va se jeter sur toi. Ton bras de fer avec Ouattara va te perdre. Fais tout pour que l’histoire ne se termine pas ainsi. On dit de toi que tu es stratège. Prouve le! Quand on se bat avec quelqu’un et qu’on est à terre, quelque soit notre dignité, on ne dit pas : ” si j’arrive à me tenir sur mes jambes, tu verras.”JOYEUSE MÉDITATION, BOGOTA !

Par Ali Traoré ( observateur politique)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici