Aujourd’hui nous nous rendons tous compte de l’effet catalyseur qu’avait Arafat DJ sur la carrière de ses collègues du couper décaler.

Ce génie du Marketing qui savait toujours faire parler de lui au bon moment soit à son profit ou à l’avantage de ses « concurrents » pour faire vivre le mouvement.

Le Yorobo est décédé, le couper décaler se retrouve sans directeur marketing, comme toute entreprise sans stratégies marketing, Le couper décaler semble s’essouffler.
les sorties de singles post – Arafat passent presqu’inaperçues, l’actualité ivoirienne ne discute pratiquement plus de ce genre musical au profit du rap ivoire qui semble bien prendre soin de la flamme musicale ivoirienne.

Résultat de recherche d'images pour "DJ ARAFAT ET LES DIRECT"

Le couper décaler comme toutes les musiques Pop, Rap, Punk, Électronique etc, pour être leader le talent et le succès ne suffisent pas, il faut surtout de la personnalité, un charisme démesuré pour pouvoir dompter le game et mener les autres. Aujourd’hui de Kerozen, Serges Beynaud, Debordo, Bebi, Kedjevara pour ne citer que ceux-là, aucun d’entre eux n’a ce petit truc du Daïdhikan, résultat ils ont beau eu du succès, aucun n’arrive à faire un popup pour mener la musique la plus populaire de Côte d’Ivoire. La preuve, meme nous les mélomanes avons du mal à en désigner un comme le boss… même pendant la carrière agonisante du Zeus d’Afrique, il menait toujours.

La Côte d’Ivoire n’a perdu qu’un grand artiste, nous avons perdu un génie du marketing.

RIP ANGE DIDIER.
T’es un champion

Mlan Alban

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici