Awa Ehoura, championne d’Afrique de Handball 1980 au Nigeria et femme des lettres.

L’écrivain journaliste Pacôme Kipré a fait connaître à la nouvelle génération une autre dimension de la célèbre présentatrice télé Awa Ehoura

L’image contient peut-être : 1 personne

<<Ce cliché de notre icône à la fois sportive et médiatique Awa Ouattara Ehoura, est celui de ses années de gloire dans le handball, où en équipe nationale féminine de la petite balle, les filles ont réussi à inscrire le nom de la Côte d’Ivoire sur le toit de l’Afrique.

Awa, était de cette campagne, aux côtés des Mariam Koné, Namama Fadiga, Halima Traoré Vodungbo Julienne, Piot Fernande, Kramo Désirée, Massandje Touré, Anna Ballo, Konan Hortense, Mariam Touré, Koudou Caroline, N’dri Paulette, Ayepo Germaine,Yeo Nahima, Doume Dorothee.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

C’etait ses guerrières là, qui sont allées là-bas, prendre la médaille d’or et imposer le respect aux autres nations à notre pays.
Sa carrière sportive fut donc très riche et elle aura marqué les esprits.Quand toutes ont entrepris des études supérieures, la plupart en sport, Awa est allée du côté de la communication, et de l’enseignement en lettres. >>

Le confrére Pacôme Kipré ne s’arrête là.
<< Elle est devenue journaliste. C’est ainsi que nous l’avons vu être une figure feminine de choix sur les ondes de la RTI.
Awa Ehoura, digne fille de la nation. Mille hommages grande dame.>>

Par Gala Kolebi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici