Elle a fendu la foule et écarté les groupes de jeunes autour de moi : « Attendez. Moi aussi je vais prendre photo avec le Préfet. C’est nous les vrais travailleurs d’Abidjan ».

La scène se passe à la Gare de Bassam à Treichville en Décembre dernier.

Cette femme (que vous voyez sur la photo) que je ne connais pas et que je n’ai plus revue depuis la gare, cette fugitive beauté naturelle m’a inspiré, quand je suis rentré chez moi la nuit.

Comme elle, il y a tant de braves femmes et tant de vaillants hommes anonymes qui font les tâches et travaux les plus ingrats mais qui gagnent honnêtement leurs vies, contribuent à l’économie nationale et font d’Abidjan ce que cette flamboyante et belle cité est.

Il m’est donc venu à l’idée de faire de courtes vidéos pour montrer à quoi ressemblent 24h de leurs vies résumées en 8-10 minutes.

J’ai donc fait réaliser 10 vidéos dans une série intitulée : LES HÉROS DE L’OMBRE.

La finalité est d’éduquer notre jeunesse et leur rappeler que l’on peut gagner honnêtement sa vie, au prix de sacrifices et de souffrances. La leçon est que tout le monde, quel que soit le niveau de responsabilité, est utile à la Côte d’Ivoire. Nous sommes un et solidaires les uns des autres dans le développement du pays et dans l’émergence d’Abidjan. D’où la nécessité de nous soutenir mutuellement et de nous apporter beaucoup d’amour fraternel.

La première vidéo sera postée demain Jeudi matin. Sentez vous libres d’aider ou d’approcher les personnes dont la vie vous sera ouverte pendant quelques minutes.

À demain matin donc.
VINCENT TOH BI IRIÉ,
Préfet Hors Grade,
Préfet de Région,
Préfet d’Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici