M. Alpha BARRY :

“C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de mon ami Wattao. J’avais connu cet ex-commandant de zone de Bouaké dans mes fonctions de journaliste et reporter pendant la rébellion dans le nord de la Côte d’Ivoire. Depuis lors, on était devenu de bons amis. Et nos rencontres étaient des moments de joie et de souvenirs. Sa disparition me peine beaucoup. Je présente mes condoléances à sa famille et à tous ses proches. Paix à son âme… Adieu cher ami Colonel Wattao !”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici