Aliko Dangoté a pris des attaches avec les autorités ivoiriennes pour l’installation d’une cimenterie en Côte d’Ivoire. L’investissement du puissant homme d’affaire nigérian pour la DANGOTE CEMENT s’élève à 150 milliards de FCFA, et générera environ un millier d’emplois.

La Côte d’Ivoire était confrontée ces deniers temps à une pénurie de ciment à la suite d’une rupture de stocks dans les points de vente à travers le territoire national. Le gouvernement avait alors autorisé une importation de 150 000 tonnes de ciment afin de pourvoir à la demande de plus en plus croissante.

De façon providentielle, Aliko Dangoté a décidé d’investir dans la filière en injectant 150 000 milliards de FCFA pour la construction prochaine de sa cimenterie, DANGOTE CEMENT. Camara Guy Adama, le chef de ce gigantesque projet a fait l’annonce, ce mercredi, à Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

« C’est une unité de 3 millions de tonnes avec deux lignes de 1,5 millions chacune. Notre objectif est de produire du ciment de meilleure qualité avec la possibilité de le proposer aux ivoiriens à des prix relativement bas par rapport à ce qui se pratique sur le marché », a déclaré l’émissaire de la première fortune africaine.

Se félicitant de cette nouvelle, le ministre Diarrassouba a indiqué que cet important investissement rentre parfaitement dans la vision d’industrialisation de la Côte d’Ivoire prônée par le Président Alassane Ouattara.

Ce projet, faut-il le rappeler, est à 70% de sa réalisation, avec plus de 80% au niveau des équipements et pratiquement 80% au niveau de la construction et du génie-civil. Les travaux seront livrés au premier trimestre 2020.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici