S’il y a quelque chose qui fatigue en fin d’année, ce sont ces si nombreux SMS inutiles qui prennent en otage nos téléphones.
J’avais déjà publié cet article il y a 04 ans, mais les choses n’ont pas changé. Je l’adapte et je le republie donc.

“Bonne, Sainte, Heureuse Année 2020. Que Dieu dans sa grande miséricorde déverse sa plus grande bouteille de parfum qui a la senteur de santé, de paix, de joie, de prospérité, d’amour, de réussite, de pardon, de longévité dans ta famille et dans toute ta maisonnée”.
Pourvu que ce ne soit pas une bouteille du parfum local “woussouna” sinon l’année va bien sentir !!!

“Les jaloux n’ont pas arrêté de te salir, et toi avec la puissance de Dieu, tu es toujours devant avec les résultats hors classe et 2020 arrive avec une grande santé et une bonne réussite dans la paix.” De quels jaloux parle-t-il ? Flatteur ! Il ne sait même pas que c’est peut-être nous qui avons jalousé les autres.

D’autres connaissances vous enverront comme SMS de vœux une nuée d’étoiles totalement inexpressives.

D’autres encore vous feront les vœux en vous renvoyant les vœux que vous avez déjà reçus 37 fois d’autres correspondants. Un copier-coller sans pudeur. Un manque total d’idées et de créativité.

Mon vendeur de “shoukouya” (que je ne fréquente plus depuis que j’ai vu comment certains de ses amis préparent cette viande) m’a envoyé un message qui m’a sidéré : “Que Dieu dans sa majesté couronne ta vie et celle de ta famille de succès, sagesse, joie, paix, santé, richesse et d’amour”. Woww ! Il m’a bluffé ! Et moi qui avais sous-estimé Maréga et qui ai pensé qu’il n’était jamais allé à l’école ! Merci aux compagnies de téléphonie cellulaire qui ont mis à sa disposition des vœux déjà élaborés.

Certains correspondants seront plus apocalyptiques : “Que le Ciel soit sur votre tête en cette nouvelle année 2020. Que le tonnerre et les éclairs chantent votre bonheur !” Pourvu que la météo soit défavorable à de tels vœux, car s’ils devaient s’accomplir, ce ne serait pas loin d’être une catastrophe naturelle. Éclairs et tonnerres en même temps sur la tête d’un seul individu. Pouah !!!

Il y en a encore qui formulent des vœux avec un relent guerrier : ” Que l’année 2020 t’accorde un Soukhoi de bonheur, un tank de santé et un MI-24 de succès”. Si vous survivez à de tels vœux et à tous les obus qui vous ont été envoyés, rendez grâce à Dieu !

J’ai aussi reçu des SMS indéchiffrables : “Que Dieu t’accorde un bôro de santé, un doïho de bonheur et un kiaye de réussite. Qu’il descende sur toi un gbonhi de chance dans tout ce que tu entreprendras”.
Il faut espérer que Dieu arrive à comprendre ce charabia pour pouvoir réaliser ces vœux.

Il y a aussi d’autres formules : “Succès dans vos entreprises et que les sentiers de vos pas soient illuminés en cette année 2020. Que Dieu accorde la santé à ton père et à ta mère”. Mais mon père et ma mère sont décédés, comment leur dire que tu as formulé des vœux pour eux ?

Un ami retrouvé après 30 ans me fait ses vœux : “Voici venue 2020, réjouissons-nous. Que les larmes et les tristesses de 2019 soient essuyées”. Qui t’a dit que j’ai eu des larmes en 2019? Ne me contamine pas avec ta culture de la tristesse !

Il y a des personnes encore qui envoient les mêmes SMS à une liste de plusieurs correspondants en même temps. Lorsque vous répondez “Merci, bonne année à toi aussi”, elles vous répondent en retour : “C’est qui ?”. Elles ne savent même pas à qui elles ont envoyé les messages !

Et si nous prenions le temps en fin et en début d’année de consacrer quelques minutes à ceux qui nous entourent et qui nous aiment ? Pourquoi ne pas écrire des messages de vœux simples mais qui montrent que nous avons pris le temps de les écrire avec un peu d’amour et une pensée pour ceux à qui nous les adressons ? Des messages du genre: “Arthur, bonne année. Je souhaite que ton mal de dos guérisse et que tu reprennes tes activités”, “Aminata, je prie Dieu en cette année 2020 pour qu’il te donne l’enfant que tu recherches tant”, “Cécile, en cette année 2020, que Dieu te permette de trouver du travail”, “Justin et Aya, que vous ayez du bonheur et de la paix dans votre foyer en cette année 2020”.

Chaque vœu formulé avec le nom d’un proche et qui reflète ses préoccupations du moment est un vœu d’amour, même si vous l’écrivez avec vos propres mots et avec des fautes.

Ce qui est important, c’est l’attention que nous nous portons mutuellement. C’est cette attention qui nous permettra de bâtir une Nation solidaire.

Abidjanais, passons un deal. Cette année 2020, ne répondez à aucun sms de vœux qui ne contienne pas votre nom. Si nous tous nous respectons cet embargo, les paresseux changeront leurs habitudes.

Apprenons à nous aimer pour bâtir une société forte et heureuse.

Par Vincent Toh Bi IRIE
Préfet d’Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici