C’est un jeune retraité de 38 ans qui a rendu visite à Jeune Afrique, ponctuel et courtois, s’excusant de traîner une grippe saisonnière mais disposé à répondre aux questions, nombreuses, que l’on se posait sur son incroyable ascension, sa reconversion, sa fréquentation des palais présidentiels, ses opinions tranchées et ses problèmes de riche… Entretien sans langue de bois avec le joueur africain le plus titré de l’Histoire.
L’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a décidé de retourner à l’école trois mois après avoir raccroché les crampons.

Lors d’une interview accordée au journal panafricain Jeune Afrique, Samuel Eto’a a déclaré qu’il suivra une formation spéciale en management à Havard. Il est intéressé par les affaires.

« Je vais reprendre des études pour apprendre la gestion d’entreprises. En janvier, je rejoindrai l’université Harvard, qui a bien voulu m’admettre dans une formation spécialisée. Je vais aller vivre à Boston pendant presque un an. »

« Me reconvertir dans les affaires. Lorsque que vous êtes footballeur, vous payez des gens pour qu’ils s’occupent des vôtres. Mais quand c’est à vous de les gérer, et que vous voulez développer, il vous faut acquérir de nouvelles compétences. Je vais donc reprendre des études pour apprendre la gestion d’entreprises. En janvier, je rejoindrai l’université Harvard, qui a bien voulu m’admettre dans une formation spécialisée. Je vais aller vivre à Boston pendant presque un an. Ce ne sera pas facile, mais c’est un beau défi et cela m’ouvrira d’autres portes », a-t-il fait savoir.

Le joueurs de 38 ans a procédé il y a quelques jours au lancement de sa nouvelle société de pari Sportif, « Betoo ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici