|M. Vincent Toh Bi IRIE
Prefet d’Abidjan

” Au moins trois (3) personnes ont été interpellées dans l’affaire du Gendarme atrocement assassiné à Yopougon par de présumés “syndicats” ou voyous appelés gnambros.

Cette violence doit prendre fin. Cependant l’endiguer de façon durable requiert une implication de toutes les Administrations. D’où la concertation de ce jour à la Préfecture de Région d’Abidjan.

Les forces de l’ordre ont été instruites à l’effet de continuer à observer la vigilance et continuer à mener des actions de répression aux fins de sécurisation de nos populations.

Une coopération des vrais transporteurs et des populations avec les forces de sécurité est importante pour appréhender tous les aspects de la question.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici