Les stratèges français doivent se mordre aujourd’hui les doigts. Le piège malien se referme sur la France Bamako vers la nationalisation des multinationales françaises ? En attendant la confirmation par le communiqué officiel du gouvernement du Mali dans les heures qui suivent, des sources bien introduites nous informent qu’une réponse aux sanctions de la CEDEAO et à la suspension du vol de la compagnie AIR France est d’ores et déjà sur la table du président malien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici