Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’artiste Tiken Jah Fakoly accuse les autorités municipales d’avoir annulé son concert prévue le dimanche 02 janvier 2022 à Abobo. À la vérité, il n’en est rien. La Mairie n’a aucun intérêt à s’opposer à la tenue dudit concert. Et ne l’a jamais fait. En réalité, Madame le Maire et la Municipalité, très intéressées aux activités ludiques prévues à l’endroit des jeunes, ont accueilli très favorablement cette activité de la star du reggae. Cependant, un tel concert ne peut se produire au mépris des mesures initiées par les autorités publiques dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 à un moment où nous enregistrons une recrudescence des contaminations. Il faut rappeler à toutes fins utiles que le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et le ministère de la Culture et de la Promotion des Arts et du Spectacle ont produit un communiqué conjoint en date du 30 décembre 2021 qui établit les conditions d’organisation de spectacles en cette période critique. Conformément aux consignes réitérées dans ce communiqué, la Mairie d’Abobo a proposé au staff de Tiken Jah Fakoly de tenir son concert sur un site où l’on peut installer un dispositif de lavage de mains, de distribution de cache-nez et de tests Covid-19 rapides aux spectateurs. Ces derniers ont opposé un refus catégorique, s’accrochant vaille que vaille à leur volonté d’organiser le concert sur la voie express, comme ils avaient souhaité avant la décision gouvernementale.

Au demeurant, dans un souci d’apaisement et de consensus, les services de la Mairie ont proposé à l’artiste les espaces suivants qui sont mieux indiqués pour abriter un tel rassemblement : le complexe sportif, le terrain d’Akeikoi, le terrain d’Aboboté, le terrain d’Aka Anghui à Pk 18 et celui de la SOGEFHIA. En tout état de cause, Madame le Maire Kandia Camara réaffirme son attachement au bon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici