Le 10 décembre 2021, les nommés D.S.,29 ans et S.C.O. ,30 ans ont été interpellés par la Brigade Mondaine pour outrage public à la pudeur, proxénétisme et diffamation. En effet, dame D.S., travailleuse du sexe, s’est attachée les services du Sieur S.C.O qu’elle rémunère quotidiennement à 5000f pour sa publicité sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’il a publié les photos de cette dernière suivie des commentaires diffamatoires en l’encontre de la Brigade Mondaine. Ces faits, constituent pour Dame D.S., un délit d’outrage public à la pudeur pour diffusion d’image à caractère pornographique puni par l’article 416 du code pénal.

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’POLICE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE SERVIR POLICE SERVIR SERVIR POLICE POLI ERVIR SERVIR, NOTRE VOCATION. Numéro d' 'urgence gratuit 100’

Quand au nommé S.C.0., interpellé pour avoir profité de la prostitution d’autrui et fait des commentaires de nature à jeter le discrédit sur la Brigade Mondaine, et qui est qualifié d’acte de proxénétisme de diffamation, punis par les articles 358 et 183 du code pénal. Par ailleurs, c’est le lieu de rappeler que si la prostitution n’est pas une infraction, la publication des images et écrits à caractère pornographique l’est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici