“C’est la faute à Arafat lui-même parce que de son vivant, il avait ce chic de me faire des remontrances sur les réseaux sociaux. C’est de sa faute parce que quand tu es artiste, il faut préserver l’image de ta maman. Je suis une femme qui n’a pas grandi en Côte d’Ivoire. Je suis une femme libre dans la tête, je peux porter tout ce qui me plaît. Et mon fils savait, il avait oublié que sa maman n’a pas grandi ici. Si ta maman sort, et que ça ne te plait pas, tu l’ingères dans ton staff, comme conseiller. Mais ce n’était pas le cas. Un moment donné quand la starmania montait, c’était ses amis. S’il ne faisait pas de vidéo pour parler de moi, aujourd’hui ces internautes n’allaient pas avoir le toupet de m’insulter. Il va sur les réseaux sociaux, il me pile donc c’est cette image qui est restée.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici