L’état de santé de la journaliste Awa Ehoura se dégrade de jour en jour malgré la prise en charge des soins , outre le soutien matériel mensuel, par la présidence .Awa Ehoura lance un cri du cœur pour bénéficier d’une prise en charge à l’extérieur. Les bonnes volontés, les professionnels du secteur des médias, au delà du ministre Amadou Coulibaly et de la présidence, sont attendues pour sauver ce qui peut l’être encore , car elle a perdu l’usage de la vue ! Il n’est pas encore tard ! Et merci infiniment pour ce qui est déjà fait par les autorités ivoiriennes et les bonnes volontés.

Par justice konan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici