Le mardi 2 novembre 2021 est la reprise du boulot pour tous les ivoiriens après le long weekend à cause du lundi 1 novembre, jour de la Toussaint donc jour déclaré férié. C’est ainsi que mon aîné que j’ai nommé Elvis Dimi rentrait du boulot comme tout travailleur pour chez lui à Azurety (Grand Bassam) au quartier Ebrié où il vit avec sa famille depuis plus de 10 ans. Une fois à Bassam, il se rend à la gare d’Azurety pour emprunter un taxi communal faisant la ligne. A son arrivée, il constate qu’il n’y avait qu’une seule personne (une dame) à bord du véhicule et donc il en reste encore 2 s’il se considère déjà comme un passager. C’est ainsi qu’il décide de prendre le taxi en course et demande à la dame de rester à bord vue qu’ils sont du même quartier.

Il était 20h moins. Après une quinzaine de minutes, ils sont à Azurety mais pas là où Elvis descends vue que le taxi est pris en course. Ils avancent et le taximètre trouve le chemin long. S’en suivent des grognes et décide de ne plus avancer. Là commence une dispute entre mon aîné et le Taximan. Pire, il rase le chemin, coupe le moteur et descend du véhicule. Mon aîné à son tour descend puis une altercation s’en est suivie. Malheureusement pour mon aîné, il recevra un coup de point à la gorge de la part du taximan très en colère, puis s’écroule. Un riverains (M. Blé) qui a suivi la scène de loin depuis son véhicule s’approche, constate et alerte d’autres riverains. Ils décident de prendre mon aîné et intiment l’ordre au Taximan pour une clinique (CLINIQUE SILUÉ GRAND BASSAM).Malheureusement, mon aîné n’aura pas la chance. Il est déclaré mort par les médecins en le disant en ces termes <<Il est déjà mort>>.

A l’annonce du décès, le Taximan réussi à prendre la fuite en abandonnant le taxi. Heureusement que M. BLÉ avait réussi à prendre la clé, le téléphone et les pièces du taxi une fois à la clinique. Il dépose donc le taxi à la gendarmerie de grand Bassam et est auditionné en tant que témoin. Nous appelons donc nos autorités au secours afin que justice soit faite pour mon aîné Elvis DIMI. Aussi, nous rappelons que les parents de la Dame en question refusent qu’elle se présente à la gendarmerie pour qu’elle soit entendue en tant que témoin et pire, impossible de la voir. Nous avons informé la gendarmerie de Bassam afin qu’elle puisse convoquer la dame mais malheureusement, les hommes de loi nous demandent de trouver la dame et la faire venir à leur service. Je demande donc à tous les ivoiriens comme un seul homme d’œuvrer afin que justice soit rendue à mon aîné Elvis DIMI. Nous rappelons que l’assassin est toujours introuvable alors qu’il est connu de tous en tant que Taximan. Ses parents résideraient à Bonoua selon quelques informations reçues.

JUSTICE, JUSTICE ET JUSTICE pour #ELVIS_DIMI , agent exemplaire et Chef de Service à la Mairie de Marcory dirigée par Le Maire RAOUL ABY.
Achille GUIEHOUA,
frère cadet de Elvis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici