Depuis 1970, le Ministère en charge des Ressources Animales et Halieutiques existait sous la dénomination de ministère de la Production Animale et des Ressources Halieutiques (MIPARH).Dans certains contextes, il a été fondu dans des grands ensembles ministériels tels que le Ministère du Développement Rural (MDR) en 1983 et du Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales (MINAGRA) en 1990.Le Ministère, à cette époque, avait en charge l’ex- Société de Développement des Productions Animales (SODEPRA) dont les actions sont bien connues sur le terrain. Succédant au Ministre Moussa DOSSO après le remaniement ministériel intervenu le 06 Avril 2021 suite à la nomination le 26 mars 2021 du Premier Ministre Patrick Achi par le chef de l’État Alassane Ouattara , M. Sidi TIEMOKO Touré insuffle son rythme et mène des actions d’envergure à impact sur tous les acteurs internes et externes du Ministère. Ce sont entre autres:- La redynamisation des grands pôles animaliers qui ont fait la fierté du pays – La mise en valeur des spécificités régionales dans la production Halieutiques et Animales – la réglementation et le contrôle de la qualité des aliments du bétail- le contrôle de la santé animale et la veille sanitaire – la réglementation et le contrôle des médicaments, produits et matériel vétérinaire- le contrôle des établissements animaliers – l’aménagement des infrastructures de pêche et d’aquaculture- la promotion de la pêche maritime et fluvio-lagunaire…Toutes ces actions menées visent à assurer une sécurité alimentaire au plan national et plus, sous-régional, compte tenu de la place qu’occupe la Côte d’Ivoire dans les programmes de la FAO . Le ministre en charge de ce secteur M. Sidi Tiemoko Touré semble avoir pris toute la mesure des enjeux au vu des actions de développement tout azimut en cours dans les régions du pays .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici