Une semaine après son arrestation au Burkina suivie de son expulsion au Bénin, Kémi Séba a décidé d’attaquer l’État burkinabè, a indiqué dimanche l’activiste sur sa page Facebook. Selon le site Afrik.com, les avocats de l’activiste franco-béninois ont saisi la Cour de justice de la CEDEAO aux fins de condamner le Burkina Faso pour détention arbitraire, atteinte à la liberté de circulation, à la liberté d’expression, au droit à la défense, et à la dignité humaine de leur client

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici