Après l’enterrement, les veillées onéreuses et festives , les sacrifices-exhibitions des 7è et 40è jours, le cercle de compassion se rétrécit comme peau de chagrin autour des tiens…Dans ta maison, il ne reste plus que ta veuve et tes orphelins encore éplorés. Ô, certes, il y aura un frère ou une sœur qui passera de temps à autre, très peu d’amis, aucun des nombreux “gentils tontons” de jadis… Même L’imam et le Pasteur cesseront de rendre visite…C’est le moment de VÉRITÉ:- Dans quel état se trouve ton compte bancaire principal ?-Que laisses-tu aux enfants et à ton épouse ?-As-tu tissé un nid où grandiront tes enfants ? La vie, depuis, a repris son cours normal, et certains anciens “potes” regardent déjà avec lubricité les restes de rondeur de ton épouse…Mon frère, ma sœur, ça se prépare maintenant ! Et Penser à sa mort ne fait pas mourir…

MT de korhogo, Libre-Penseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici