๐€๐๐Ž๐๐Ž-๐†๐€๐‘๐„ : Nous avons 2 versions
1 – La ligne de chemin de fer Abidjan-Ouagadougou a รฉtรฉ construite entre 1905 et 1954. Dรจs les annรฉe 50, l’endroit utilisรฉ comme gare routiรจre des vรฉhicules en partance pour la gare ferroviaire d’Anyama ou pour la Haute-Volta , s’appelait Bobo-Dioulasso gare(la ville terminus dans ce pays). Les gens l’ont coupรฉ en disant qu’ils allaient ou descendaient “ร  Bobo gare”. Ceci est devenu par la suite le nom du quartier qui s’est dรฉveloppรฉ ร  cet endroit Abobo-gare

2 – ร€ l’รฉpoque se trouvaient ici des petits villages ร‰briรฉ : Abobo-tรฉ, Abobo Baoulรฉ et Anonkoi Koutรฉ. Abobo รฉtait au dรฉpart la terre cultivable des diffรฉrents chefs de famille de ces villages. Le nom de la commune vient du mot ยซ a bor bor ยป qui veut dire mot ร  mot ยซ C’est beaucoup ? ยป en ร‰briรฉ.

๐€๐ƒ๐‰๐€๐Œ๐„ฬ : En ร‰briรฉ = au centre, au milieu

๐€๐๐Ž๐๐Ž : veut dire, l’endroit oรน tout est fini ; oรน tout sโ€™arrรชteโ€ฆC’รฉtait ร  cet endroit qu’on mettait les rejetรฉs des villages รฉbriรฉs.

๐€๐๐˜๐€๐Œ๐€ : provient du mot ๐˜๐š๐ง๐ฆ๐š๐ก (๐จ๐ฎ ๐ ๐ง๐š๐ฆ๐š๐ง) qui veut dire vilaine personne

๐€๐“๐“๐„ฬ๐‚๐Ž๐”๐๐„ฬ
En รฉbriรฉ, cela veut dire le village qui est en bas.
Attoban
1- Lieu oรน il y’a beaucoup d’รฉperviers
2- Les Tchaman ont l’habitude de dรฉlimiter leur Goto, groupe par “atรฉ”, bas, “ato”, haut, Agban, la frontiรจre du groupe, ainsi, Attoban dรฉsigne aussi la frontiรจre du haut, ato, ban

๐๐ˆ๐„ฬ๐“๐‘๐˜
Nom de famille d’un franรงais, ayant obtenu un titre foncier et ayant donnรฉ son nom ร  l’endroit qu’il habitait.

๐๐ˆ๐๐†๐„๐‘๐•๐ˆ๐‹๐‹๐„
Le gouverneur Henri ROBERDEAU adopta le nom de Bingerville pour rendre hommage au premier gouverneur de la colonie Louis-Gustave Binger.
Le nom de Bingerville avait prรฉcรฉdemment รฉtรฉ proposรฉ par la mission du capitaine HOUDAILLE pour donner un nom au port d’Abidjan.

๐๐Ž๐๐Ž๐”๐Œ๐ˆ๐

1-Bonoumin peut se dรฉcomposer en “๐›๐จ”= ๐œ๐ซ๐š๐ฉ๐š๐ฎ๐, ๐ง๐จ๐ฎ = ๐œ๐ซ๐ข๐ž, ๐œ๐จ๐š๐ฌ๐ฌ๐ž๐ฆ๐ž๐ง๐ญ, ๐ฆ๐ข๐ง= ๐ž๐ฌ๐ฉ๐š๐œ๐ž, ๐›๐จ๐ซ๐๐ฎ๐ซ๐ž, dรฉsigne l’espace oรน l’on entend les cries (coassement), des crapauds.
2-Signifie รฉgalement lieu, espace peuplรฉ jadis des ressortissants du groupe “Bobo”, chasseur, qui creusรจrent des tranchรฉes de chasse, ainsi, bo, noumin designe, les tranchรฉes, trous creusรฉs par les Bobo.

๐‚๐Ž๐‚๐Ž๐ƒ๐˜ : Nom du fรฉtiche Cocoliรฉ

๐‚๐Ž๐Œ๐Œ๐€๐๐ƒ๐€๐๐“ ๐’๐€๐๐Ž๐

Selon Stรฉphane Kouao Black’Man, Commandant Sanon du nom du General Moussa Sanon ancien Commandant supรฉrieur de la gendarmerie nationale, propriรฉtaire sans doute de nombreux terrain dans la zone ou peut-รชtre initiateur (je parle avec votre permission). Sa photo est toujours accrochรฉe au commandement supรฉrieur du Plateauโ€ฆ

๐†๐Ž๐๐™๐€๐†๐”๐„๐•๐ˆ๐‹๐‹๐„

Ce quartier est la crรฉation de ๐‹๐จ๐ฎ๐ข๐ฌ ๐๐ž ๐†๐จ๐ง๐ณ๐š๐ ๐ฎ๐ž ๐๐จ๐ค๐จ๐ฎ, propriรฉtaire dans les annรฉes 30, d’un cรฉlรจbre bar-dancing de Treichville qui s’appelait le ๐‹๐ข๐จ๐ง ๐’๐Ž๐ซ. C’รฉtait un riche homme d’affaires togolais. Il a donnรฉ son nom ร  l’endroit oรน il possรฉdait une riche propriรฉtรฉ, juste pour faire concurrence au riche commerรงant qui avait fait de mรชme pas trรจs loin de lร . Ce dernier s’appelait ๐‰๐ž๐š๐ง ๐…๐จ๐ฅ๐ฅ๐ฒ.

๐‰๐„๐€๐ ๐…๐Ž๐‹๐‹๐˜

Jean Folly รฉtait lui-mรชme un autre togolais qui avait la nationalitรฉ franรงaise et qui se prenait pour un vrai blanc. Dโ€™oรน la concurrenceโ€ฆ (Voir ร  Gonzagueville)

1 – Latty Camara nous rapporte ceci : ” En effet, la toute 1รจre version qui mยดa รฉtรฉ contรฉe, dans mon enfance (milieu/fin des annรฉes 60), ils seraient des missionnaires qui y ont bรขti des maisons des รฉglises et ces lieux, en hommage, ont รฉtรฉ baptisรฉs avec leurs noms. La deuxiรจme me vient de Logossou, un ami dยดenfance devenu prรชtre il y a une trentaine dยดannรฉes, qui nous disait en 1972, quยดau moins Jean Folly (prononcer Zan Folly) รฉtait togolais. Mais je me dis que cยดรฉtait plus pour fouetter son patriotisme quยดautre chose parce quยดil savait que รงa nยดallait pas รชtre facile de prouver le contraire รฉtant donnรฉ que รงa allait forcรฉment nous ramener ร  Roger Guy Folly, un togolais, lยดune des stars qui composaient ร  lยดรฉpoque le duo du tonnerre du service franรงais de la Voix de lยดAmรฉrique (VOA) avec le camerounais Georges Collinet. Pour ce qui est du reste, ces deux quartiers, bon ร  noter, รฉtaient habitรฉs initialement presquยดexclusivement par des pรชcheurs venus du Dahomรฉ, du Togo et du Ghana auxquels on peut ajouter une portion infinitรฉsimale d รฉbriรฉ et ยดdยดalladjans: ensemble, ils forment le groupe sociologique quยดon appelle “Awlan” (impossible de transcrire fidรจlement la prononciation).”

2 – Pour Jean Folly et Gonzagueville, nous avons une autre version, nous dira Latty Camara : “Gonzague et Folly sont des noms de famille courant en Europe; et par voie de consรฉquence, ces deux lotissements peuvent avoir รฉtรฉ crรฉรฉs par des colons. En effet, la toute 1รจre version qui mยดa รฉtรฉ contรฉe, dans mon enfance (milieu/fin des annรฉes 60), ils seraient des missionnaires qui y ont bรขti des maisons des รฉglises et ces lieux, en hommage, ont รฉtรฉ baptisรฉs avec leurs noms.”

๐Š๐Ž๐”๐Œ๐€๐’๐’๐ˆ

Signifies-en Ebriรฉ N’Kouman Si, qui veut dire Lieu/Endroit des Mouches/Moustiques

๐Œ๐€๐‘๐‚๐Ž๐‘๐˜

Nom de famille du franรงais, premier titulaire d’un titre foncier sur une partie de la commune qui portera son nom. Selon Ham Bode Dio : Marc Ory (qui a donnรฉ son nom ร  la commune) รฉtait un exploitant forestier qui utilisait le terrain dans le cadre de son activitรฉ il avait mรชme fait percer un canal qui partait pour ce que je sais de la zone du petit marchรฉ de Marcory jusquโ€™ร  la lagune du cotรฉ de ce qui est devenu aujourd’hui le remblais pour pouvoir รฉvacuer ses billes de bois. C’est ce canal qui est ร  l’origine du quartiers Canal du remblais et du quartier canal en face d’hibiscus car ses deux quartiers sont situรฉs sur le parcours du canal du sieur. D’ailleurs il semblerait que les gros caniveaux situรฉs en face de la station Oil lybia du remblais et celui du broken soit des vestiges du canal de monsieur ORY.

๐Œ๐€๐‘๐‚๐Ž๐‘๐˜ ๐‘๐„๐Œ๐๐‹๐€๐ˆ๐’

Du mรชme nom de famille que le prรฉcรฉdent quartier, ร  la diffรฉrence qu’il a รฉtรฉ construit sur espace qui รฉtait autrefois un marรฉcage. Ce terrain remblayรฉ a donnรฉ son nom au quartier.

๐Œ๐Ž๐’๐’๐ˆ๐Š๐‘๐Ž, ๐ƒ๐ˆ๐Ž๐”๐‹๐€๐Š๐‘๐Ž, ๐ƒ๐ˆ๐Ž๐”๐‹๐€๐๐Ž๐”๐†๐Ž๐”

La plupart des domestiques de l’รฉpoque, ou des manล“uvres des plantations depuis la pรฉriode coloniale รฉtaient issus de la Haute-Volta. Considรฉrรฉs par les colons et mรชme par les ivoiriens comme des bรชtes de somme, ils avaient interdiction de se loger dans les mรชmes quartiers que ces derniers. Ils construisaient donc des maisonnettes en bois ร  la pรฉriphรฉrie des villes qui les employaient. Ces quartiers prรฉcaires ont donc reรงu le nom pรฉjoratif de “๐Œ๐จ๐ฌ๐ฌ๐ข๐ค๐ซ๐จ”. Il en est de mรชme pour les quartiers des commerรงants (Dioula en bambara), venus du Mali. Leurs quartiers ont รฉtรฉ dรฉnommรฉs partout “๐ƒ๐ข๐จ๐ฎ๐ฅ๐š๐ค๐ซ๐จ” ๐จ๐ฎ “๐ƒ๐ข๐จ๐ฎ๐ฅ๐š๐›๐จ๐ฎ๐ ๐จ๐ฎ”, pour “village des commerรงants”.

๐๐‹๐€๐“๐„๐€๐”

En rรฉfรฉrence au relief de la zone. Les quartiers administratifs construits par l’administration coloniale ont toujours รฉtรฉ, pour des raisons stratรฉgiques, construits sur des plateaux dominant les quartiers indigรจnes. D’oรน les nombreux quartiers “plateau” dans diverses villes, autrefois chef lieux de cercles.

๐‘๐ˆ๐•๐ˆ๐„๐‘๐€

La Riviera, nom de la cรดte mรฉditerranรฉenne s’รฉtendant de part et d’autre de la frontiรจre franco-italienne, du Var (en France) jusqu’ร  La Spezia (en Italie). En acceptant la construction de ce quartier, Houphouet voulait SA riviera africaine.

๐’๐€๐๐“๐„ฬ‚

Santรฉ, dรฉsignait les commandos, ceux qui ont รฉtรฉ dรฉsignรฉ pour accomplir, san, dรฉsigner, tรจ, faire, accomplir. Pendant la pรฉriode de migration, il รฉtait le groupe avant qui a pour mission d’รฉcarter tout danger en chemin.

๐’๐Ž๐๐†๐Ž๐

Songon, dรฉsigne, le champ, l’espace occupรฉ par Amonson un patriarche du groupe

๐“๐‘๐„๐ˆ๐‚๐‡๐•๐ˆ๐‹๐‹๐„

En hommage ร  Marcel Treich-Laplรจne (prononcez TREK, SVP), explorateur, qui a dรฉcouvert l’endroit. L’ancien nom รฉtait Anoumabo, rebaptisรฉ en 1935 par le gouverneur Reste du nom de Treichville.

๐˜Š๐˜ข๐˜ฎ๐˜ข๐˜ณ๐˜ข ๐˜ฅ๐˜ช๐˜ต ๐˜‘๐˜ฐ๐˜ฉ๐˜ฏ ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ฅ๐˜ช๐˜ต ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ค๐˜ช : ” ๐˜“๐˜ข ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ฆ ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ดยด๐˜ข๐˜ฑ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ญ๐˜ข๐˜ช๐˜ต ๐˜ˆ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฎ๐˜ข๐˜ฃ๐˜ฐ ๐˜ฆ๐˜ต ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ฆ๐˜ด๐˜ต ๐˜ฅ๐˜ฆ๐˜ท๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ถ๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ญ๐˜ถ๐˜ด ๐˜ต๐˜ข๐˜ณ๐˜ฅ ๐˜›๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ช๐˜ค๐˜ฉ๐˜ท๐˜ช๐˜ญ๐˜ญ๐˜ฆ, ๐˜ค’๐˜ฆ๐˜ด๐˜ต ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ต๐˜ต๐˜ฆ ๐˜ต๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ต๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ฆ ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ช ๐˜ข๐˜ญ๐˜ญ๐˜ข๐˜ช๐˜ต ๐˜ฅ๐˜ถ ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜Ž๐˜ข๐˜ถ๐˜ญ๐˜ญ๐˜ฆ ๐˜ข๐˜ถ ๐˜ค๐˜ช๐˜ฏ๐˜ฆฬ๐˜ฎ๐˜ข ๐˜—๐˜ญ๐˜ข๐˜ป๐˜ข. ๐˜Šยด๐˜ฆฬ๐˜ต๐˜ข๐˜ช๐˜ต ๐˜ถ๐˜ฏ ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ต๐˜ช๐˜ต ๐˜ท๐˜ช๐˜ญ๐˜ญ๐˜ข๐˜จ๐˜ฆ ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ฆฬ‚๐˜ค๐˜ฉ๐˜ฆ๐˜ถ๐˜ณ๐˜ด ๐˜ฆฬ๐˜ฃ๐˜ณ๐˜ช๐˜ฆฬ. ๐˜”๐˜ข๐˜ช๐˜ด ๐˜ฎ๐˜ฆฬ‚๐˜ฎ๐˜ฆ ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ข๐˜ฏ๐˜ฅ ๐˜›๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ช๐˜ค๐˜ฉ๐˜ท๐˜ช๐˜ญ๐˜ญ๐˜ฆ ๐˜ข ๐˜ฆฬ๐˜ต๐˜ฆฬ ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ณ๐˜ต๐˜ฆฬ ๐˜ด๐˜ถ๐˜ณ ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ง๐˜ณ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต๐˜ด ๐˜ฃ๐˜ข๐˜ฑ๐˜ต๐˜ช๐˜ด๐˜ฎ๐˜ข๐˜ถ๐˜น, ๐˜ค๐˜ฆ๐˜ต๐˜ต๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ฆ-๐˜ญ๐˜ขฬ€, ๐˜ฐ๐˜ฏ ๐˜ข ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต๐˜ช๐˜ฏ๐˜ถ๐˜ฆฬ ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ญยด๐˜ข๐˜ฑ๐˜ฑ๐˜ฆ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ณ ๐˜ช๐˜ฏ๐˜ท๐˜ข๐˜ณ๐˜ช๐˜ข๐˜ฃ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ฎ๐˜ฆ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ˆ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฎ๐˜ข๐˜ฃ๐˜ฐ ๐˜ฐ๐˜ถ ๐˜ฒ๐˜ถ๐˜ข๐˜ณ๐˜ต๐˜ช๐˜ฆ๐˜ณ ๐˜ฆฬ๐˜ฃ๐˜ณ๐˜ช๐˜ฆฬ. ๐˜˜๐˜ถ๐˜ข๐˜ฏ๐˜ฅ ๐˜ช๐˜ญ ๐˜ง๐˜ข๐˜ญ๐˜ญ๐˜ถ๐˜ต ๐˜ง๐˜ข๐˜ช๐˜ณ๐˜ฆ ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ญ๐˜ข ๐˜ฑ๐˜ญ๐˜ข๐˜ค๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ณ ๐˜ค๐˜ฆ ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต, ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ด ๐˜ฉ๐˜ข๐˜ฃ๐˜ช๐˜ต๐˜ข๐˜ฏ๐˜ต๐˜ด ๐˜ฅยด๐˜ˆ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ฎ๐˜ข๐˜ฃ๐˜ฐ ๐˜ฐ๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ฆฬ๐˜ต๐˜ฆฬ ๐˜ณ๐˜ฆ๐˜ญ๐˜ฐ๐˜ค๐˜ข๐˜ญ๐˜ช๐˜ด๐˜ฆฬ๐˜ด ๐˜ขฬ€ ๐˜”๐˜ข๐˜ณ๐˜ค๐˜ฐ๐˜ณ๐˜บ ๐˜ต๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ต ๐˜ฆ๐˜ฏ ๐˜ฆ๐˜ฎ๐˜ฑ๐˜ฐ๐˜ณ๐˜ต๐˜ข๐˜ฏ๐˜ต ๐˜ญ๐˜ฆ ๐˜ฏ๐˜ฐ๐˜ฎ ๐˜ฅ๐˜ฆ ๐˜ญ๐˜ฆ๐˜ถ๐˜ณ ๐˜ท๐˜ช๐˜ญ๐˜ญ๐˜ข๐˜จ๐˜ฆ.”

๐๐Ž๐‘๐“-๐๐Ž๐”๐„๐“

En hommage ร  l’amiral Louis-ร‰douard Bouรซt-Willaumez, officier de marine et explorateur franรงais. Amiral en 1865, il est connu pour ses explorations du fleuve Sรฉnรฉgal et du golfe de Guinรฉe qu’il a relatรฉes dans plusieurs ouvrages.

๐•๐‘๐ˆ๐ƒ๐ˆ

1 – Nom du gรฉnie d’une petite riviรจre qui passe ร  l’endroit oรน se trouve actuellement le canal du mรชme nom.
2 – D’aucuns soutiennent que “Vridi” est la dรฉformation de Verdier, en franรงais “petit-nรจgre”.
Qui est Arthur Verdier ?

Daniel Fortuit nous l’explique :
” Le nom de verdier reste attachรฉ ร  la mise en valeur de la rรฉgion d’Assinie en particulier par le combat permanent contre les anglais mais aussi contre l’administration franรงaise pour conserver ce comptoir ร  la France. La guerre de 1870 amรจne la France ร  retirer sa garnison militaireโ€ฆ Arthur Verdier est alors nommรฉ rรฉsident de Franceโ€ฆil est le seul Franรงais en Cรดte d’Ivoireโ€ฆ
Pour contrer les anglais Verdier va proposer l’รฉtablissement d’un rรฉgime douanier dans une lettre au secrรฉtaire d’รฉtat aux coloniesโ€ฆen janvier 1889โ€ฆla colonie prendra un rapide essor pour le commerce. Il est รฉgalement remarquable de voir, qu’ร  cรดtรฉ de l’รฉconomique , l’รฉducation va naรฎtre sous l’impulsion de Verdier ร  ร‰lima en 1882 et ร  Assinie en1887โ€ฆ.La premiรจre รฉcole franรงaise est crรฉรฉe par Verdier qui la finance sur ses fonds propresโ€ฆC’est madame Keller, รฉpouse d’un gรฉrant de la plantation qui en est la premiรจre institutriceโ€ฆ..il faudra attendre 1887 pour que le gouvernement Franรงais accepte d’envoyer un instituteur (Jean d’Heur) qui prend possession de son รฉcole officielle ร  Assinie , laquelle sera transfรฉrรฉe ร  ร‰lima peu aprรจs pour des raisons de commoditรฉโ€ฆ..
On le voit donc, le nom d’Arthur Verdier est attachรฉ ร  la mise en valeur de cette rรฉgion du sanwi qu’il aura largement contribuรฉ ร  dรฉvelopper dans bien des domaines, par intรฉrรชt certes, mais aussi parce ce qu’il รฉtait profondรฉment attachรฉ ร  cette terre et qu’il possรฉdait des qualitรฉs d’homme de caractรจre et de cล“urโ€ฆ”. Son nom aurait-il accompagnรฉ les pirogues des pรชcheurs jusqu’ร  Abidjan ?

๐˜๐Ž๐๐Ž๐”๐†๐Ž๐

1 – Signifie en Ebriรฉ Ayรดpรด Gon qui veut dire Terroir oรน rรจgne la Tolรฉrance et le Pardon
2 – Selon Say Ahibo, selon mes informations Yopougon pourrait รชtre traduit par “Ceux qui habitent les champs de Yopou”. Yopou serait une dame qui a cรฉdรฉ des terres ร  une faction des Bidjan ร  la suite d’une querelle interne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaรฎt entrez votre commentaire!
S'il vous plaรฎt entrez votre nom ici