Le 18 octobre 1946 à Bamako, la capitale du Soudan français fut créer le Rassemblement démocratique africain (RDA).Pour la première fois, des hommes politiques d’Afrique occidentale et d’Afrique équatoriale françaises se rassemblent pour reconquérir leurs droits. Ce qui marque la création du premier mouvement politique panafricain. Les initiateurs sont l’Ivoirien Félix Houphouët-Boigny, le Sénégalais Léopold Sédar Senghor, le Soudanais Fily Dabo Sissoko, le Dahoméen (du Dahomey, aujourd’hui Bénin) Sourou Migan Apithy, le Camerounais Douala Manga Bell, le Congolais Jean-Félix Tchicaya, entre autres. Plutôt que de se réunir en un seul bloc, ils préfèrent, pour des raisons stratégiques, rallier les principaux partis politiques métropolitains : la Section française de l’internationale ouvrière (SFIO, socialiste), le Mouvement républicain populaire (MRP, centre-droit) et les Mouvements unis de la Résistance (MUR, communiste). Le 21 octobre, le RDA voit le jour sous la direction de Houphouët-Boigny. Pour rappel le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a été fondé le 9 avril 1946, succédant au Syndicat agricole africain par Félix Houphouët-Boigny, avec pour objectif affiché « l’émancipation du peuple noir » Que dire du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) ?”Regardez le monde et voyez quels sont les puissants, ce sont les pays grands de taille, la Chine, les Etats-Unis, la Russie, le Canada. Tant que nous sommes dans des micro-Etats nous ne sommes rien. Il faut que les Etats africains s’unissent!”, a affirmé Laurent Gbagbo, faisant allusion aux Etats-Unis d’Afrique, un concept maintes fois évoqué mais jamais concrétisé.M. Moussa Soumahoro , Administrateur des services financiers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici