FRANCE : ADAMA BICTOGO DANS LE VISEUR DE LA BRIGADE FINANCIÈRE PARISIENNE !L’ancien ministre est visé par une plainte pour escroquerie à Paris.EXCLUSIF :Patron du groupe Snedai, L’homme d’affaires Adama Bictogo fait l’objet dune plainte pour escroquerie, déposée mi-décembre par l’un de ses créanciers français,la société Soeximex, auprès du TGl de Nanterre. Cette plainte devrait permettre desaisir la brigade financière. Il est reproché àl’ex ministre de l’intégration d’avoir indümentperçu, à partir de 2006 et en plusieurs tranches, près de 4 millions € d’avances auprès de Soeximex, afin d’organiser, aunom de sa société Côte d’Ivoire fruits, l’achat et la liaison de plusieurs milliers de tonnes de cacao via le Port autonome de Lomé PAL), au Togo. ll est par ailleurs accusé d’avoir cherché, ces dix dernières années, à gagner du temps pour tenter d’invoquer la prescription et se soustraire à tout remboursement .La dette totale d’Adama Bictogo envers soncréancier français-intérêt compris-S’élève,Aujourd’hui, à quelque 66 millions d’euros .Selon la plainte déposée par l’avocatEmmanuel Asmar (cabinet Asmar& Assayag) du barreau de Paris, la société Cote d’Ivoire Fruits, dont Adama Bictogo affirmait étre le PDG au moment de la transaction, n’aurait par ailleurs jamais existé .L’ancien ministre, qui a pourtant signé unereconnaissance de dettes le 12 juin 2006,n’a pas donné suite à une offre transactionnelle de dernière minute (valable 48 heures formulée par la société Soeximex,le 3 décembre, ce qui a immédiatement entrainé le dépôt de la plainte “pour escroquerie contre lui devant le parquet deNanterre. Démissionné du gouvernementen mai 2012 pour présomption de détournements des fonds des indemnités dues aux victimes du Probo Koala, Adama Bictogo s’est lancé dans le privé.ll se trouve actuellement à la tête d’une myriade de sociétés (transports, numérisation de documents etc). Cette plainte pourrait lui valoir unepeine de cinq années de prison et 375 000€d’amende auxquels viennent s’ajouter lesintéréts civils .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici