Il faut que Gbagbo et Blé Goudé en rentrant se mettent dans une posture de repentance. C’est à Laurent Gbagbo, qui vient d’échapper à la justice internationale de venir s’expliquer aux ivoiriens sur les 3000 morts de la crise post-électorale de 2011. Mon souhait est que Laurent Gbagbo rentre en Côte d’Ivoire. Mais une fois qu’il rentre, il faut qu’il se mette dans une posture de repentance, parce qu’il y a eu 3.000 morts. Ces 3.000 morts ne sont morts tout seul. Nous devons nous repentir entre Ivoiriens de ce que nous avons eu à poser comme acte. Il faut qu’il faut rentre dans son pays et que la justice joue son rôle. Nous ne voulons plus revivre cela (crise post-électorale de 2010 et pré-électorale 2020 Ndlr). Nous voulons une opposition responsable. Et non une opposition qui se lève un matin pour lancer un boycott estimant que la CEI n’est pas légale et par la suite prendre part aux législatives avec la même CEI.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici