Géraldine Assi est apprentie “Gbaka”, ces mini cars qui relient les différentes communes de la capitale économique ivoirienne avec des tarifs entre 100 F et 500 FCFA. Un métier, où les femmes sont rares du fait du caractère très physique et dangereux avec les bagarres entre les hommes. #RTIinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici