Un prêtre se prononce et interpelle les parents d’élèves” Au lieu de vous enfermer dans les temples et rues pour crier alléluia amen, tomber en transe ou se promener, allez dire à vos enfants qu’on ne se donne pas un congé à l’école. Demain ils vont devenir rebelles, sorciers, brigands et vous allez courir partout pour chercher psaume de délivrance. C’est en famille qu’il faut jouer son rôle de fidèles engagés, de visionnaires, de maman, de papa. Transformez vos familles, évangélisez vos familles, c’est la famille qui est le premier lieu de l’évangélisation, le premier sanctuaire disait le pape Jean Paul II. On n’abandonne pas sa famille et les enfants aux filles de maison pour aller organiser des campagnes d’évangélisation et passer des jours dans les retraites. Le premier lieu à purifier c’est la famille, le premier démon à chasser c’est dans la famille. Si chacun purifie sa famille, nous aurons une société selon le cœur de Dieu.Mais si les weekends où il faut au moins rester à la maison pour éduquer les enfants, on va chasser les démons dans les rues ou on est dans les funérailles et dots, les enfants décideront d’eux-mêmes ce qu’il faut.Et comme les vieux du village ont le dos large, vous allez les accuser d’être à l’origine de l’échec de l’enfant ou du fait qu’il ne trouve pas un travail. Quel employeur sérieux qui va engager quelqu’un qui se donne des vacances ?Les mouvements de jeunesse catholique ont disparu puisqu’on apprend maintenant à nos élèves à prêcher pour devenir des prophètes de rue au lieu de les former à la recherche scientifique et à la vraie foi qui agit.Dieu te posera la question : Qu’as-tuFait des enfants que je t’ai donné ?Source : Linfodrome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici